Méthodologie et résultats

Un visa est une approbation, généralement sous la forme d’un certificat ou d’un cachet dans le document de voyage d’un visiteur, qui montre que ce dernier est autorisé à entrer dans le pays de destination pour une durée déterminée et pour des activités spécifiques.

Les pays utilisent les visas à différentes fins : comme mesure de sécurité (pour contrôler l’entrée et la durée du séjour des personnes qui entrent sur leur territoire), comme moyen de limiter les activités des visiteurs, comme source de revenus ou comme moyen de réciprocité du traitement que d’autres pays réservent à leurs citoyens.

Définitions

La mention visa obligatoire signifie qu’un visa doit être obtenu avant le départ, délivré par une ambassade, un consulat honoraire ou une autre représentation officielle du pays de destination.

La mention visa à l’arrivée signifie qu’un visa doit être obtenu à l’arrivée du visiteur dans le pays de destination. Le processus d’obtention du visa n’exclut pas le remplissage de formulaires, le paiement de frais de visa et l’apposition d’un cachet sur le document de voyage.

La mention sans visa signifie qu’aucun visa n’est nécessaire ni avant le départ ni à l’arrivée pour entrer dans le pays de destination. Si le visiteur n’a pas besoin d’autorisation pour entrer dans le pays, il doit néanmoins se conformer aux procédures d’entrée. Celles-ci peuvent consister à remplir des formulaires d’entrée et recevoir un cachet d’entrée.

Un eVisa est un visa électronique qui peut être obtenu avant le départ, à partir d’une plateforme en ligne officielle. 

L’ouverture du régime de visa fait référence à la facilité avec laquelle les visiteurs sont autorisés à entrer dans le pays de destination. 

Un pays au régime de visa plus ouvert dispose d’une politique de visa libérale ou assouplie au profit des visiteurs, de sorte qu’ils n’aient pas besoin de visa à l’entrée ou qu’ils puissent en obtenir un à l’arrivée. 

Un pays plus restrictif en matière de visas exige des visiteurs, un visa avant le voyage. Les visiteurs peuvent obtenir le visa auprès d’une ambassade, d’un consulat ou d’une autre source. 

Le taux d’ouverture du régime de visa renvoie au pourcentage des autres pays d’Afrique dont les citoyens sont autorisés à entrer sur le territoire du pays de destination sans avoir obtenu de visa au préalable. Il était dénommé « taux d’accès libéral » dans les éditions précédentes de l’IOVA. 

Important : les politiques des visas changent fréquemment. Avant de voyager, il importe de se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat du pays de destination.

Person having temperature checked

Méthodologie

Comment l’IOVA calcule-t-il la note de chaque pays ?

Notes et classements. Les notes au titre de l’IOVA vont de 0 à 1, 0 désignant les pays dont les politiques en matière de visas sont les plus restrictives et 1 désignant les pays dont les politiques en matière de visas sont les plus accueillantes.

Plus la note d’un pays est élevée, plus celui-ci a un « régime de visa ouvert » et mieux il est classé. 

Catégories et pondérations. Pour calculer la note de chaque pays, l’IOVA évalue sa politique en matière de visa par rapport à chacun des 53 autres pays du continent et classe chaque politique dans l’une des trois catégories. Chaque catégorie est pondérée : 

Catégorie -Pondération

Visa obligatoire avant le voyage - 0

Visa à l’arrivée - 0,8

Sans visa - 1,0

Calculs. Pour calculer la note d’un pays, l’IOVA suit les quatre étapes suivantes :

  1. Compter le nombre de pays qui entrent dans chaque catégorie de visa (visa obligatoire avant le voyage, visa à l’arrivée, pas d’obligation de visa).
  2. Convertir ce nombre en un pourcentage pour tous les pays africains. 
  3. Pondérer chaque pourcentage en fonction du poids attribué à chaque catégorie.
  4. Additionner les chiffres obtenus.

Formule : Note d’ouverture des régimes de visa = [(% de pays africains dont les ressortissants doivent obtenir un visa avant de voyager x 0) + (% de pays africains dont les ressortissants peuvent obtenir un visa à l’arrivée x 0,8) + (% de pays africains dont les ressortissants ne sont pas tenus d’obtenir un visa x 1)]/100 

Un exemple

Le pays X fait obligation aux ressortissants de 13 pays d’obtenir un visa avant leur voyage. Il permet aux ressortissants de 30 pays d’obtenir un visa à l’arrivée, et autorise les ressortissants de 10 autres pays à entrer sans visa sur son territoire. La note du pays X est calculée comme suit :

Note d’ouverture du régime de visa pour le pays X = ((obligation de visa avant le voyage : 13/53 x 0) + (visa à l’arrivée : 30/53 x 0,8) + (sans visa : 10/53 x 1))/100 = 0,642

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.