Études de cas : pays ayant rejoint le haut du classement en 2020

Gambie

  • La Gambie s'est hissée à la première place de l'Indice (aux côtés des Seychelles et du Bénin).
  • Classement dans l'Indice en 2020 : 1er (contre 20e en 2019, 19e en 2018, 18e en 2017 et 18e en 2016).
  • Accès libéral en 2020 (exemption de visa ou visa à l'arrivée pour les Africains) :100 % (contre 53 % en 2019).

La Gambie s'est hissée au sommet de l'Indice d'ouverture sur les visas, gagnant 19 places en 2020 en offrant une entrée sans visa à tous les voyageurs africains et en doublant presque son score de l'année dernière.

En septembre 2019, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Gambiens de l'étranger a déclaré que le pays était une zone sans visa pour tous les vols charters et réguliers.30 Cette mesure s'applique aux citoyens de l'Union africaine et à ceux du Commonwealth et de certains pays.

En tête de l'Indice au cours des cinq dernières années, la Gambie a entièrement libéralisé sa politique en matière de visas, conformément à son engagement en faveur de l'intégration africaine, en signant le Protocole relatif à la libre circulation des personnes et le Marché unique du transport aérien africain, et en ratifiant la ZLECAf.

À la 63e Commission régionale de l'OMT pour l'Afrique, le ministre du Tourisme et de la Culture du pays a également souligné les domaines essentiels de communication et de connectivité qui doivent être abordés sur le continent, notamment un meilleur accès aérien et des tarifs aériens abordables.3

La nouvelle politique en matière de visas adoptée par le ministère du Tourisme et de la Culture de la Gambie s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le pays pour promouvoir le tourisme régional parallèlement au marché intérieur. Dans ce cadre, le gouvernement prévoit de dynamiser le secteur du tourisme en encourageant les voyageurs de tout le continent à s'intéresser à la culture africaine lors de leurs déplacements dans le pays.

Selon le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), la Gambie figure parmi les 20 économies à la croissance la plus rapide au monde en termes de contribution des voyages et du tourisme au PIB. En 2019, le secteur représentait 17,7 % de l'économie et 18,2 % de l'emploi.35. Le pays a obtenu le label « Voyage sûr » du WTTC pour avoir adopté des protocoles mondiaux normalisés en matière de santé et d'hygiène pour la sécurité des voyageurs et des travailleurs.

Nigeria

  • Le Nigeria a rejoint le peloton des 10 premiers pays, gagnant 8 à 22 places.
  • Classement dans l'Indice en 2020 : 8e (contre 30e en 2019, 29e en 2018, 30e en 2017 et 25e en 2016).
  • Accès libéral en 2020 (sans visa ou visa à l'arrivée pour les Africains) : 98 % (contre 34 % en 2019).

Le Nigeria est entré dans le peloton des 10 premiers de l'Indice pour la première fois. Le pays a gagné 22 places depuis la dernière édition et réalisé une hausse record de 153 % de son score d'ouverture sur les visas au cours de l'année dernière.

La politique 2020 du Nigeria en matière de visas fait partie du programme de réformes du pays dans le cadre de la stratégie 2019-2023 de gestion des frontières du Service national de l'immigration. Elle prévoit une augmentation du nombre de catégories de visas afin de mieux faire le lien entre les visas et l'objectif du voyage. Un nouveau système d'information pour la gestion des frontières est également en cours de déploiement, qui met davantage l'accent sur la technologie et l'automatisation pour améliorer la sécurité et la transparence. Des visas électroniques biométriques sont également disponibles.

L'engagement déclaré du Nigeria à soutenir la libre circulation des Africains en Afrique et à accorder des visas aux Africains à leur arrivée a été largement salué par les gouvernements et les entreprises.

L'assouplissement de la politique en matière de visas a pour but d'attirer les investisseurs et les compétences, de stimuler le commerce et de promouvoir le tourisme. Le Nigeria figure parmi les plus grandes économies africaines en termes de contribution des voyages et du tourisme au PIB, soit une contribution totale de 18,1 milliards d’USD en 2019, selon le WTTC.

En tant que plaque tournante du commerce, du développement technologique et des investissements sur le continent, le Nigeria a accomplis des progrès considérables dans l’amélioration de son environnement des affaires. Grâce aux réformes du pays en matière d'enregistrement des entreprises, d'entrée et de sortie des biens et des personnes, de transparence et d'information, le Nigeria a gagné 15 places dans l'indice Doing Business 2020 de la Banque mondiale. Dans le même temps, le pays a signé l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine en 2019 et devrait la ratifier par la suite, tout en mettant en place un comité d'action national sur l'accord.

Sierra Leone

  • La Sierra Leone est passée juste en dessous des 20 premiers pays dans l'Indice
  • Classement dans l'Indice en 2020 : 22e (contre 33e en 2019, 2018 et 2017, et 32e en 2016).
  • Accès libéral en 2020 (sans visa ou visa à l'arrivée pour les Africains) : 57 % (contre 32 % en 2019).

La Sierra Leone s'est rapprochée des 20 pays les plus ouverts sur les visas dans l'Indice en 2020, gagnant 11 places dans le classement et améliorant son score de 60 % depuis la dernière édition de l'Indice.

En septembre 2019, le service d'immigration relevant du ministère de l'Intérieur a annoncé que tous les visiteurs africains pourraient obtenir un visa à leur arrivée en Sierra Leone pour un montant de 25 dollars et que, dans le même temps, les ressortissants de la CEDEAO pourraient entrer sans visa.

Avec 179 améliorations au total, la Sierra Leone est l'un des pays figurant parmi les destinations africaines de l'OMT qui a le plus amélioré ses procédures de visa au cours de la dernière décennie.

La politique en matière de visas s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le pays pour encourager les arrivées de touristes et augmenter les recettes générées par le tourisme, assortis d'initiatives visant à réduire le prix des billets d'avion pour accroître la compétitivité. La Sierra Leone est considérée comme une destination touristique émergente, et se classe au 7e rang des 20 économies à la croissance la plus rapide en matière de voyages et de tourisme, selon les rapports du WTTC. Le secteur a contribué à hauteur de 12,9 % à la croissance du PIB en 2019, avec des recettes supplémentaires de 3,9 milliards d’USD au profit de l'économie globale.

S'inscrivant dans la dynamique d'une intégration plus étroite sur le continent, la Sierra Leone a signé le Protocole relatif à la libre circulation des personnes et le Marché unique du transport aérien africain, et a ratifié l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). En 2020, selon l'indice Doing Business de la Banque mondiale, le pays a également favorisé l'accélération des échanges transfrontaliers. En outre, un atelier a été organisé en 2020 pour valider la stratégie commerciale nationale conformément à ZLECAf afin de repositionner le pays vers des biens et services plus diversifiés.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.